Barcelonnette célèbre le Mexique en août

 

Au XIXe siècle, plusieurs milliers de « Barcelonnettes » sont partis à l’aventure au Mexique et la ville célèbre chaque année son histoire unique.

Durant une semaine, Barcelonnette met le Mexique à l’honneur, en lui consacrant Les Fêtes Latino-Mexicaines, un festival haut en couleurs et riche en émotions. Une semaine de concerts, parades, mariachi, cours de danse, expos, gastronomie … Dépaysement garanti !

Vendredi 9 août

Ouverture des Fêtes Latino-Mexicaines

10h45 à 12h – dans les rues de la ville : Déambulations Mariachis

17h30 à 18h30 – Place de la Mairie : Cours de danse Tango (Par Felix Akli).

MARIACHI REAL DE COCULA (21H – Place Manuel)

La meilleure représentation de la culture mexicaine est sans aucun doute la musique traditionnelle du Mariachi, la voix du peuple et l’expression de la nation mexicaine. Le «Mariachi Real de Cocula» est né au coeur du Mexique, dans le village de Cocula aussi désigné comme étant « la Cuna mundial del Mariachi », le berceau mondial du mariachi. Chacun des membres du groupe est originaire de ce village de l’Etat de Jalisco, où la musique reste un savoir-faire qui se transmet de génération en génération.

Né en 2004, sous la direction de Jaime Vera Alaniz, Le «Mariachi Real de Cocula» a aujourd’hui conquit le coeur des mexicains mais aussi celui des Européens, reconnu désormais à un niveau international comme étant l’un des meilleurs groupes de Mariachi.

Samedi 10 août

10h30 à 12h – Dans les rues de la ville : Déambulations des Mariachis Real de Cocula

10h45 à 12h – Place de la Mairie: Cours de danse Tango (Par Felix Akli)

10h – Place P. Gilles de Gennes : Atelier Poterie

16h – Place P. Gilles de Gennes : Atelier colorations pigments naturels.

17h30 à 18h30 : Dans les rues de la ville : Déambulations des Mariachis Real de Cocula

17h30 à 18h30 : Place de la Mairie: Cours de danse Tango (Par Felix Akli)

MARIACHI REAL DE COCULA (21h – Place Manuel)

La meilleure représentation de la culture mexicaine est sans aucun doute la musique traditionnelle du Mariachi, la voix du peuple et l’expression de la nation mexicaine. Le «Mariachi Real de Cocula» est né au coeur du Mexique, dans le village de Cocula aussi désigné comme étant « la Cuna mundial del Mariachi », le berceau mondial du mariachi. Chacun des membres du groupe est originaire de ce village de l’Etat de Jalisco, où la musique reste un savoir-faire qui se transmet de génération en génération.

Né en 2004, sous la direction de Jaime Vera Alaniz, Le «Mariachi Real de Cocula» a aujourd’hui conquit le coeur des mexicains mais aussi celui des Européens, reconnu désormais à un niveau international comme étant l’un des meilleurs groupes de Mariachi.

Dimanche 11 août

10h45 à 12h – Place de la Mairie : Cours de danseTango (Par Felix Akli)

17h30 à 18h30 – Place de la Mairie : Cours de danseTango (Par Felix Akli)

MUYAYO RIF (21h – Place Manuel)

Soirée Reggae-Ska avec ce groupe qui à l’habitude de bouger les « ramblas » de Barcelona!!!

MUYAYO RIF repart sur les routes pour nous faire partager la puissance, l’énergie et l’esprit optimiste et joyeux qui caractérise le groupe. L’un des plus phénoménal de la somptueuse scène Barcelonaise et espagnole. Avec déjà plus de 500 concerts à travers le monde dont pas moins d’une cinquantaine en France, le groupe n’est pas passé inaperçu!

Car avec MUYAYO RIF l’énergie ne retombe jamais, ils sont porteurs d’une dose massive de bien être qu’ils parsèment tout au long de leurs inoubliables concerts, porté par une section cuivre abrasive à souhait… Et surtout d’une explosivité scénique sans limite qui rappelle fortement La Mano Negra! Ils sont d’ailleurs produits par Gambeat (bassiste de Manu Chao – La Ventura et surtout dernier bassiste de la Mano Negra).

Ils prêtent beaucoup d’importance à l’interaction avec le public dans le but d’offrir un spectacle d’un dynamisme rare à la joie explosive! Les voila de retour avec un troisième opus « Maldita Comedia ».

Lundi 12 août

10h30 à 12h – Dans les rues de la ville : Déambulations des Mariachi Real de Cocula

10h45 à 12h – Place manuel : Cours de Zumba

17h30 à 18h30 – Dans les rues de la ville : Déambulations des Mariachi Real de Cocula

17h30 à 18h30 – Place manuel : Cours de Zumba

MARIACHI REAL DE COCULA (21H – Place Manuel)

La meilleure représentation de la culture mexicaine est sans aucun doute la musique traditionnelle du Mariachi, la voix du peuple et l’expression de la nation mexicaine. Le «Mariachi Real de Cocula» est né au coeur du Mexique, dans le village de Cocula aussi désigné comme étant « la Cuna mundial del Mariachi », le berceau mondial du mariachi. Chacun des membres du groupe est originaire de ce village de l’Etat de Jalisco, où la musique reste un savoir-faire qui se transmet de génération en génération.

Né en 2004, sous la direction de Jaime Vera Alaniz, Le «Mariachi Real de Cocula» a aujourd’hui conquit le coeur des mexicains mais aussi celui des Européens, reconnu désormais à un niveau international comme étant l’un des meilleurs groupes de Mariachi.

Mardi 13 août

10h45 à 12h – Place Manuel : Cours de Salsa

10h30 à 12h – Dans les rues de la ville : Déambulations des Mariachi real de Cocula

17h30 à 18h30 – Place Manuel : Cours de Salsa

17h30 à 18h30 – Dans les rues de la ville : Déambulations des Mariachi real de Cocula

AGATHE IRACEMA & Brazilian Music Band (21h – Place Manuel)

La jeune Agathe enchante le public : une voix chaude et suave, une incroyable présence scénique et une grande maturité artistique.

Baignée dans la musique depuis son plus jeune âge, elle tire de sa culture franco-brésilienne une précieuse richesse musicale et nous livre un répertoire mêlant standards jazz, et compositions originales.

Mercredi 14 août

10h30 à 12h – Dans les rues de la ville : Déambulations des Mariachi Real de Cocula

17h30 à 18h30 – Dans les rues de la ville : Déambulations des Mariachi Real de Cocula

SEPTETO NABORI (21H – Place Manuel)

Septeto Nabori a été formé en 1993 par des étudiants de l’école polytechnique de Santiago de Cuba, la ville la plus Caraïbe de toutes les villes cubaines.

Le groupe joue du Son, ancètre des innombrables styles de musique populaire dans l’île, comme p.ex. le Changuï, Guaguancó, Guaracha, Danzon, mais également la Salsa cubaine de compositeurs largement connus. Le répertoire comporte aussi des oeuvres plus récents des membres du groupe.

Depuis qu’il a fait leur premier concert en France en 1999, le Septeto Naborí s’est fait une bonne réputation dans beaucoup de pays européens. C’est un des très rares groupes domiciliés en Europe, composé uniquement de musiciens professionnels cubains. Ils se sont présentés dans de nombreux festivals en Italie et en France, mais aussi aux Pays-Bas ou en Suisse.

En Novembre 2012 ils partagèrent la scène du Tropentheater à Amsterdam avec le chanteur colombien fameux Oscar d’Leon.

La maîtrise de sa voix du charismatique Ivan Rodriguez et la parfaite domination du Tres par le maestro Ramon Carbonell (Monchi), aidé par tous les autres musiciens, font de chaque concert une joyeuse fête caribeña!

Leave a reply