Rallye Monte Carlo 2017

 

On l’espérait encore… mais une nouvelle fois, le Monte-Carlo ne se jouera pas dans les Alpes-de-Haute-Provence – trois spéciales s’y dérouleront Entrevaux – Val-de-Chalvagne – Ubraye (ES 1 – 21,25 km) et Bayons – Bréziers (ES 2 et ES 13 – 25,36 km). Exit donc le col de Fontbelle, place au col des Sagnes.

L’Automobile-club de Monaco (ACM) a dévoilé, lundi, le parcours du 85e rallye Monte-Carlo, qui se déroulera du 16 au 22 janvier 2017. Cette édition sera notamment marquée par le retour officiel de deux constructeurs emblématiques – Citroën et Toyota – qui viennent rejoindre Ford, Hyundai et Volkswagen en WRC.

Quant au parcours, il a été très fortement renouvelé et fait la part belle aux Hautes-Alpes : 10 des 16 spéciales leur sont consacrées. Gap est ville étape du rallye pour la 4e année consécutive, et le parc d’assistance sera de nouveau situé près du stade nautique. Le shakedown (séance de mise au point : 3,35 km) aura de nouveau lieu à Gap, dans le quartier de La Garde, comme cela avait été le cas en janvier dernier.

Après le départ officiel de Monte-Carlo, jeudi 19 janvier, une première étape nocturne proposera donc les deux spéciales bas-alpines. Le lendemain, la course reprendra ses quartiers haut-alpins, au Nord de Gap. Avec 160 kilomètres chronométrés, cette journée sera la plus longue du rallye, avec une copieuse boucle de trois épreuves spéciales très rapprochées géographiquement à parcourir à deux reprises : Agnières-en-Dévoluy – Le Motty (ES 3/6 – 24,53 km), Aspres-lès-Corps – Chaillol (ES 4/7 – 38,84 km) et Saint-Léger-les-Mélèzes – Ancelle – La Bâtie-Neuve (ES 5/8 – 16,83 km), via le col de Moissière, nouveauté apparue en janvier dernier. Le 3e jour – samedi 21 janvier – s’annoncera tout aussi corsé avec tout d’abord, une boucle nouvellement composée de Lardier-et-Valença – Oze (ES 9/11 – 31,15 km) et de La Bâtie-Monsaleon – Faye (ES 10/12 – 16,72 km), à parcourir deux fois. La suite des hostilités s’effectuera dans Bayons – Bréziers (ES 13 – 25,36 km), avant un ultime passage au parc d’assistance de Gap, et un retour en principauté de Monaco en début de soirée.

En conclusion de l’épreuve, dimanche 22 janvier, le 4e jour sera constitué de trois chronos à disputer sans assistance dans l’arrière-pays des Alpes-Maritimes : Luceram – Col Saint Roch (ES 14 – 5,56 km), La Bollène-Vésubie – Peira Cava (ES 15 – 21,36 km), version du Col de Turini introduite en 2016, et enfin, la Power Stage, avec un nouveau passage dans Luceram – Col Saint Roch (ES 16 – 5,56 km).

La Provence.com

Leave a reply