Regard d’altitude – Festival du film de montagne

La 2ème édition de Regards d’altitude c’est 3 jours de festival au retour du printemps !

  • Des films sélectionnés pour leur qualité
  • Des invités qui veulent partager leur passion
  • Un festival à taille humaine et riche en rencontre

Le but de Regard d’altitude n’est pas de mettre les films sélectionnés en compétition, mais de faire connaitre le travail d’équipes passionnées et de faire progresser la culture de la montagne à travers un moment de plaisir face aux images et de discussions après les films.

L’esprit du festival c’est aussi « son bivouac » : Un lieu de vie sur la place Frédéric Mistal à Barcelonnette au coeur de la Vallée de l’Ubaye.

Vous aimez la montagne, vous aimez le cinéma : avant et après les séances retrouvez l’équipe du festival, les vrais gens qui ont fait les films et prenez le temps de rester dans l’ambiance « montagne » en goûtant la soupe du festival et les sandwichs faits avec amour avec les bons produits de l’Ubaye le temps de préparer vos  prochaines sorties en altitude…

Les films à l’affiche pendant le festival

Passagers des Alpes

Lorène Lombard & Nicolas Braud (15 min)

Le périple à skis de rando de 2 Ubayens entre l’Autriche et Menton : une traversée intégrale de l’arc alpin réalisée pendant l’hiver 2013. Cent jours d’immersion en montagne et plus de 91 000 mètres de dénivelé dans la rudesse et les risques de l’hiver avec la montagne comme troisième compagnon de cordée. L’aventure est sportive mais recèle aussi son lot de rencontres, d’émerveillements et de folies ! Lorène Lombard et Nicolas Braud racontent avec humilité ce périple qui les a transformés.

Touch

Jean-Baptiste Chandelier (8 min)

Une fantastique leçon de parapente acrobatique de l’Aiguille du Midi jusqu’aux eaux bleues de la Grèce, avec la précision et la liberté d’un oiseau glissant à la surface d’une piscine … ou se posant sur le toit d’un autobus  descendant le Galibier. Un grand bol d’air et de soleil !

J’ai demandé la lune aux rochers

Bertrand Delapierre (13 min)

Stéphanie Bodet et Arnaud Petit grimpent Octogenèse (8a+) dans les très belles dalles des Aiguilles de Bavella en Corse. Les superbes images de Bertrand Delapierre rendent grâce aux gestes tout en puissance et douceur des grimpeurs et laissent l’esprit s’envoler sur la «voix» de Stéphanie Bodet qui ouvre son âme au rocher. Quand poésie et escalade se conjuguent pour décrocher la lune …

Prisonniers de l’Himalaya

Louis Meunier (52 min)

Les Kirghizes du Pamir afghan forment la communauté d’altitude la plus isolée de la planète, à 4300m d’altitude, oubliés par des frontières absurdes dans un environnement hostile. Ils ne sont plus que 1200 à subsister tant bien que mal sur le toit du monde. Sur les pas des explorateurs de l’Asie secrète, entre paysages à couper le souffle et traditions millénaires, Louis Meunier interroge l’avenir de ces nomades qui, derrière l’horizon de neiges éternelles, rêvent d’un pays « où les moutons seraient élevés par des ordinateurs ». Un film exceptionnel.

Bon appétit

Nico Favre, Victor Galuchot & Fabien Maierhofer (20 min)

Prenez une bonne dose de poudre, des free-riders bien allumés du bocal, des parodies improbables, de méchantes gamelles et une rock’roll attitude à toute épreuve… La bande à Bon Appétit frappe très fort et donne un sacré coup de jeune aux films de ski avec ses péripéties 100% givrées. Hey ho, let’s go !

Alone on the river

Stéphane Pion (36 min)

« Seul sur la rivière », c’est l’aventure de 5 kayakistes de l’extrême au coeur de l’Himalaya. En complète autonomie, dans des paysages hostiles, ils affrontent une rivière jamais descendue dans son intégralité. Un périple de 560 km avec 4400 m de dénivelé sur l’eau. L’équipe partie au Dolpo était composée de Stéphane Pion, Jakub Sedivy, Langu Khola, Ron Fisher et Raph Thiebaut, guide de rivière bien connu en Ubaye.

Steps

Philip Eyer (50 min)

Le collectif suisse «Ride Greener» nous emmène sur les traces de montagnards qui cherchent une autre voie face au changement climatique. Comment vivre sa passion tout en préservant l’environnement ? Au lieu de poursuivre la neige aux 4 coins du monde, ils explorent l’infinité de possibilités offertes par les Alpes en limitant  leurs émissions de CO2. L’aventure demeure, les pentes fabuleuses sont bien là et les sauts spectaculaires  s’enchaînent. Des images en apesanteur, sublimées par la conscience environnementale de ces riders, entre fonte des grands glaciers et fascination pour la glisse libre. La grande classe.

Watch your step

Olivier Jean (5.30 min)

Que peuvent bien faire Jérémy Rumebe, guide de haute montagne et Wadeck Gorak, free-rider pro, aux aurores, sur la place de Fouillouse ? Ils cherchent des pentes raides bien sûr ! Olivier Jean les filme dans l’ouverture d’un redoutable couloir du Vallonnet. De la neige, des rappels, des rochers, des sauts qui font peur, des blagues  potaches et une sacrée leçon d’alpinisme dans le terrain de jeu préféré des supers skieurs ubayens.

Autour d’un film de montagne

Alain Pol (20 min)

Making-of du film «Premier de Cordée» réalisé par Louis Daquin dans le massif du Mont-Blanc. En 1943, Alain Pol accompagne une équipe de 70 personnes (metteurs en scène, techniciens, guides…) qui rejoignent la haute montagne. Au départ de Chamonix, ils empruntent le train du Montenvers, traversent la Mer de Glace et montent au refuge du Requin. Il filme avec humour les coulisses d’un tournage risqué qui s’organise à travers les reliefs des glaciers, les couloirs et les points culminants de la montagne. Une archive à ne pas manquer !

Les aiguilles du Chambeyron à Ski

Olivier Jean (6 min)

Le 26 mai 2013, Wadeck Gorak et Olivier Jean ont skié la face nord des Aiguilles de Chambeyron, signant une première qui marque l’histoire locale de l’alpinisme et du ski extrême. Retour en images sur l’exploit des extra-terrestres ubayens dans des pentes à 55° !!

Berhault

Gilles Chappaz (52 min)

En 30 ans de montagne, Patrick Berhault a collectionné les premières spectaculaires et les entreprises d’envergure tout en imposant son humanité et son éthique. Alpiniste hors norme, véritable artiste de la verticale, sa disparition en 2004 sur l’arête du Täschhorn à 4000 m bouleversa la collectivité montagnarde. Au-delà de la trace, magnifique, qu’il a laissée, sait-on qui était vraiment Patrick Berhault ? Ce film propose le portrait intimiste d’un homme rare avec pour guides Patrick Edlinger, son ami de toujours malheureusement disparu depuis, et Philippe Magnin, son dernier compagnon de cordée. À la mémoire des conquérants de l’inutile…

Ubaye, vallée fermée

Antoine Léonard (50 min)

En 1973, l’ORTF diffuse ce documentaire tourné en Ubaye entre vallon du Bachelard et Maurin, témoignage fascinant d’une époque révolue. Le film choqua par sa vision caricaturale : une société enfermée dans ses traditions par des montagnes impitoyables, condamnée par la modernité du XXe siècle. L’Ubaye, aujourd’hui bien vivante et ouverte sur le monde, regarde avec sidération cette archive aussi exceptionnelle que troublante. Rendez-vous avec l’histoire…

Le samedi c’est révision

Guillaume Ditsch (5 min)

Bastien, en terminale à Barcelonnette, préfère regarder des vidéos de trail plutôt que de réviser. Magie d’Internet : Guillaume, son partenaire d’entraînement, lui lance un défi : trouver de vieilles fiches de révision oubliées en montagne. Une occasion d’allier sport, évasion et révisions. Vivement le bac !

Pour une poignée de seconde

Bertrand Delapierre / Jérôme Para (13 min)

Jérôme Para et Arnaud Bayol, vont vous emmener découvrir les coulisses du paralpinisme au gré des saisons à travers les Alpes. Leur terrain de grimpe (et de vol) va du Mont Blanc aux Écrins, via l’Olan, le Grand Capucin ou le Râteau. Le tout mis en valeur par la caméra de Bertrand Delapierre. Soufflez, inspirez, sautez !!

Little dream

Fabrice Jestin (26 min)

Un voyage en cache toujours un autre. Le froid de l’hiver devenant trop mordant au cours d’un raid à ski, les frères Jestin se prennent à rêver d’ailleurs chauds et exotiques pour leur prochain voyage. Le rêve, ce serait de traverser l’Atlantique à bord d’un voilier même sans expérience de la navigation. Entre rêve et réalité, entre voyage et leçon de vie…

Vertiges

Yvan Maucuit (52 min)

Christophe gravit son premier caillou à 2 ans mais tout bascule lorsqu’on lui diagnostique une maladie génétique rare. Les médecins pensent qu’il n’atteindra pas les 20 ans. Face à ce pronostic vertigineux, une thérapie hors-norme : l’escalade qui va permettre à Christophe de transcender la maladie pour monter toujours plus haut. Portrait d’un génie de la grimpe et grosse leçon de courage : l’histoire d’un homme qui ne baisse jamais les bras !

La quête d’inspiration

Mathieu Le Lay (52 min)

Des Alpes à la Patagonie, de l’Islande à l’Argentine, le film raconte la quête sans fin du photographe Alexandre Deschaumes : la recherche des atmosphères envoûtantes que la nature sauvage offre aux rares témoins de ses flamboiements. L’artiste explore la beauté presque irréelle des forêts australes, les splendeurs surhumaines du Fitz Roy et nous perd au crépuscule du monde sur des crêtes dévorées par la tempête. Les images rares d’une nature royale révélée par un artiste happé par sa quête de la lumière. Une pépite de cinéma.

Gare au Gauri (Shankar)

Alex Marchesseau — PAMALADE (13 min)

En octobre 2013, quatre jeunes alpinistes français partent dans la chaîne emblématique de la Rolwaling (Népal) et visent la face sud du Gauri Shankar qui culmine à 7130 m. Après plus d’un mois de galères dans les tempêtes himalayennes, Jérôme Para, Mathieu Maynadier, Pierre Labbre et Mathieu Detrie finiront par saisir l’ultime fenêtre météo pour réaliser la première ascension en style alpin de la face sud du Gauri Shankar. Bonne humeur, grosses galères et alpinisme de très haut vol sont au rdv dans ce « voyage au bout de la peine ». Respect !

Le petit bus rouge

Seb Montaz (33 min)

Seb Montaz et l’équipe des Flying Frenchies, spécialistes de highline, parapente et basejump dans les endroits les plus insolites, se sont lancés dans un projet mêlant arts du cirque et sports extrêmes. Le résultat ? Le Petit Bus Rouge, un film bluffant qui fait rire et frissonner en même temps avec une belle touche de poésie pour ces clowns ailés si attachants. La bande à Tancrède et Anicet grimpe, joue, saute, vole, se moque de la gravité entre falaises et sommets en renouvelant complètement le genre. Accrochez-vous, ça va décoiffer !

Leave a reply